Cela la ne va pas toujours comme on voudrait, snif snif….

Quand on donne un cours d’informatique à domicile, il arrive que cela dérape et que cela ne finisse pas très bien pour le professeur comme pour l’élève, c’est extrêmement rare mais cela arrive.Par exemple aujourd’hui très loin de mes base genevoises dans le Valais….
Je distingue cours informatique d’un coté et installation-dépannage de l’autre et le premier malentendu est venu de là.
Je devais configurer un iPhone et un iPad dans un contexte multi-identifiants Apple et multi-pays, chose non impossible mais délicate et devant être précédée par quelques clarifications.


Et qui dit clarifications, dit questions et mini cours informatique pour engager un dialogue et ne pas partir sur de mauvaises bases et un faire un choix de configuration inadéquate.


Et c’est là que, cette fois, je n’ai pu assurer ma mission.
Puisque je devais choisir entre plusieurs identifiants Apple, j’ai tenté de faire comprendre ce qu’était un identifiant et un mot de passe, que ce soit chez Apple, Google, Microsoft ou Bluewin, c’est à dire des fournisseurs de services chez lesquels vous pouvez créer un compte avec un mot de passe.


Premier choc : ma cliente tique car elle n’a (encore) ni Google ni Microsoft, ni Bluewin et elle a rejeté mes exemples, pas moyen de faire comprendre que pour chaque fournisseur de services potentiels mais rapidement effectifs, elle “aurait” un identifiant et un mot de passe different…
Nota : C’est un peu comme si en parlant de métiers et en donnant des exemples : boucher, poissonnier, fleuriste on me dise qu’on ne mange pas de viande ni de poisson, et que l’on me dise que l’on aime pas les fleurs…. Démonstration impossible.
Prends cela dans les dents et trouve autre chose….ça commence fort.


La capacité, indispensable en informatique (mais pas seulement), à prendre du recul et à généraliser en partant d’exemples, ou à expliquer une méthode de classement qui marche sur des videos et qui pourrait donc marcher pour des images ou autre chose est brutalement détruite et la tension monte….


Une fois, deux fois, dix fois…. je tente de “montrer la lune avec des explications imagées au bout du doigt” et au final ma cliente ne voit que le doigt en me disant que ce n’est pas le sien….
Une fois, deux fois, dix fois je devine le désespoir de ma cliente qui ne me comprend pas et me prend pour un extra-terrestre…


Alors, derrière chacun de nos deux masques est montée cette incompréhension réciproque et de nombreux silences, une heure durant … c’est long et j’ai fini par lâcher un mot qui a fait pleurer madame, qui a cru que je la prenais pour une imbécile.


Trop tard pour revenir en arrière et mes excuses n’ont rien pu y faire, le cours s’est arrêté là et je suis parti sans demander mon reste, profondément choqué, déçu et impuissant….


La cliente était habituée à “résoudre” des problèmes en visionnant des tutoriels YouTube mais n’était pas prête à tenter de comprendre les logiques de base de l’informatique qui rendent les utilisateurs plus autonomes.


Malgré l’avoir annoncé au départ, on est parti sur un malentendu, j’aurais du prendre les deux machines et faire le travail…. point-barre, la cliente m’aurait posé certainement quelques questions après et cela aurait fonctionné mais sans aucun degré d’autonomie pour elle…
Mais, au moindre problème deux jours après elle n’aurait pas pu le résoudre….


Mon ambition de former comme mon entêtement à tenter d’expliquer ont fait pleurer madame et m’ont profondément choqué moi-même….Je suis bien en mal donner de cours à un public n’ayant pas les bases de l’informatique, gérer iPad, iPhone, iCloud c’est bien, mais cela demande une capacité à prendre du recul par rapport à sa propre situation, la capacité à transposer et à conceptualiser… Tout le monde n’a pas cela au départ et il est nécessaire de l’acquérir avant de passer à autre chose, ou d’accepter de laisser faire les autres sans tout comprendre, c’est un choix, j’essaie de promouvoir le premier…. ce n’est pas toujours possible.


On en a fait les frais tous les deux aujourd’hui et je prie ma cliente une nouvelle fois de bien vouloir m’en excuser.


Conclusion et leçon du jour :

– bien distinguer installation-dépannage d’un coté

– cours et formation de l’autre.


Je peux toujours faire le premier et obtenir un excellent résultat rapidement.


Mais je ne peux pas toujours faire le second, car il y a des pré-requis, que l’on ne mesure pas toujours au départ, surtout si la demande est mal appréhendée dans un contexte multi-pas, multi-langues et multi-identifiants…..


On en apprend donc tous les jours, et parfois avec pleurs et grincements de dents…..

Expérience rarissime et à ne pas renouveler trop souvent…. car madame a confondu rarissime et imbécile et ce n’était pas mon intention.

Retour haut de page

Seulement parce que c'est vous

CARTE DE FIDELITE

Demandez-là !

la 10eme heure est offerte !